EXPRESSION PUBLIQUE

Le Forum politique, libre et citoyen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal

Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Administrateur-Général en Chef
Administrateur-Général en Chef
Sir Archibald Waters

Masculin Nombre de messages : 656
Age : 45
Localité : Sochaux (25)
Date d'inscription : 09/12/2006

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitimeVen 22 Jan 2010, 15:12

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Prefet-tomasini_163

Un haut fonctionnaire très politique pour surveiller la présidente de la région et potentielle candidate à l'Elysée. Depuis la nomination par l'Etat de Bernard Tomasini, ancien élu RPR et ex-conseiller de Charles Pasqua, le face-à-face est plutôt musclé...

Evidemment, il n'y a pas de preuves. Disons plutôt un faisceau d'indices, une impression générale, une conjonction de faits qui, mis bout à bout, prendraient sens: en Poitou-Charentes, l'Etat aurait mis en place un dispositif spécial pour surveiller Ségolène Royal.

Nul besoin d'être docteur ès sciences politiques pour en percevoir la raison: la présidente socialiste de la région reste une adversaire potentielle de Nicolas Sarkozy pour 2012. L'affaiblir dans son fief, c'est ipso facto augmenter les chances de réélection du chef de l'Etat.


http://www.lexpress.fr/region/en-poitou-charentes-un-prefet-anti-royal_843712.html

Théoriquement, tout haut-fonctionnaire, comme fonctionnaire au sens large, est soumis au droit de réserve et à faire preuve de la plus grande objectivité possible dans sa mission.

Maintenant, nul n'est dupe et les fonctionnaires, qui sont aussi des citoyens, conservent leurs idées et parfois cela peut créer quelques tensions (du moins une certaine froideur) dans les relations avec les élus.

_________________
Qui dit la vérité sera démasqué tôt ou tard. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livaste
Senior
Senior
livaste

Féminin Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 11/12/2006

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: Re: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitimeSam 23 Jan 2010, 23:25

Certes le préfet q ses opinions , mais dans le cadre de sa mission , il se garde de les exprimer !
Et c'est de bonne guerre , j'ai connu , sous la gauche , nombre de prefets gauchistes envoyés dans les fiefs de droite ;( c'était le cas en Normandie notamment quand , la Seine Maritime était encore à droite )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albéricneirret
Senior
Senior
Albéricneirret

Masculin Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 23/10/2008

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: Re: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitimeDim 24 Jan 2010, 13:37

livaste a écrit:
Certes le préfet q ses opinions , mais dans le cadre de sa mission , il se garde de les exprimer !
Et c'est de bonne guerre , j'ai connu , sous la gauche , nombre de prefets gauchistes envoyés dans les fiefs de droite ;( c'était le cas en Normandie notamment quand , la Seine Maritime était encore à droite )

Bonjour,

Autant nier que cette nomination n'est pas " politiciene de bas niveau ! "
Dis moi tu peux donner le nom du préfet de Seine Maritime ( ou de Normandie ...) ... sinon tu fais dans l'intox toute gratuite !En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livaste
Senior
Senior
livaste

Féminin Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 11/12/2006

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: Re: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitimeDim 24 Jan 2010, 18:49

c'est toi qui fait de la désinformation , comme si tu ignorais que lors de l'arrivée de la gauche , les prefets de droite ont été mis " hors cadre " !
et comme si tu ignorais que a gauche a nommé en leur place ses propres gauchistes .
C'est ainsi depuis que le monde est monde , tout le monde sait que la nomination des prefets est politique !
Ce ui est normal puisque le prefet est le représentant du gouvernement en place , or , à ma connaissance , l'anesse du poitou n'est pas le gouvernement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livaste
Senior
Senior
livaste

Féminin Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 11/12/2006

En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: Re: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitimeDim 24 Jan 2010, 19:04

Les marionnettes de la République
par Gilles Gaetner, publié le 07/08/2003 - mis à jour le 05/08/2003



Page : 1 sur 4 »
Depuis 1981, chaque nouvelle majorité met en place ses fidèles dans la haute fonction publique. A ce jeu de chaises musicales inauguré par François Mitterrand, Jacques Chirac est devenu champion. La dernière valse des préfets le prouve...
.

Citation :
Ainsi donc, c'en serait fini de la neutralité de notre administration, de plus en plus soumise au bon vouloir du pouvoir politique. Qu'il semble loin le temps où tout nouveau gouvernement - c'était le cas sous la IIIe, sous la IVe et même au début de la Ve République - ne se livrait qu'à un seul changement de directeur d'administration centrale - celui du Trésor!
Le constat est donc là: depuis plus de vingt ans - mai 1981 constitue une date clef - notre pays glisse insensiblement vers le spoil system, ce fameux système des dépouilles hérité des Etats-Unis. Autrement dit, à chaque alternance politique correspond une alternance administrative, plus ou moins importante selon les Premiers ministres en fonction.
1981: le grand chambardement. Lorsque la gauche arrive au pouvoir, elle a bien conscience que peu de ses militants occupent des postes de choix dans l'administration. Et pour cause: depuis 1958, elle n'a plus participé au moindre gouvernement. Du reste, au cours de la campagne présidentielle, le candidat Mitterrand ne s'est pas privé de dénoncer avec force «la progression de l'Etat Giscard dans les rouages du pays par le noyautage de l'administration». Alors, quand François Mitterrand entre à l'Elysée, le changement est à la hauteur de la frustration vécue par le PS pendant vingt-trois ans.
L'un des leviers essentiels de l'action gouvernementale, ce sont les préfets, représentants de l'Etat. Aussi, tout naturellement, ils vont illustrer cette volonté de changement. Et avec quelle rapidité! Selon une étude publiée par le Centre d'études de la vie politique française (Cevipof) [1] signée Luc Rouban, directeur de recherche au CNRS, 55 départements et 10 régions de la métropole hériteront d'un nouveau préfet pour les seuls mois de juin, juillet et août 1981. C'est peu de dire que le corps préfectoral subit alors une grande mutation. On voit apparaître des novices, sans expérience, mais qui ne cachent pas leurs opinions socialistes. Passe encore qu'Yvette Chassagne, magistrate à la Cour des comptes, soit nommée préfète de Loir-et-Cher... Mais que dire de la promotion de Gérard Cureau, inspecteur des postes de formation, tête de liste du PS aux élections municipales de 1977 à Nancy, au poste de préfet du Territoire de Belfort? En février 1983, François Mitterrand récidive en intronisant un autre militant socialiste comme préfet de Haute-Saône. Il s'agit de Guy Merrheim, vice-président du conseil général du Nord. Merrheim est actuellement secrétaire général adjoint de l'Institut d'études politiques de Lille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Empty
MessageSujet: Re: En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal   En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En Poitou-Charentes, un préfet anti-Royal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXPRESSION PUBLIQUE :: Archives-
Sauter vers: