EXPRESSION PUBLIQUE

Le Forum politique, libre et citoyen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 L'élite immigrée & ses réseaux d'influence

Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Administrateur-Général en Chef
Administrateur-Général en Chef
Sir Archibald Waters

Masculin Nombre de messages : 656
Age : 45
Localité : Sochaux (25)
Date d'inscription : 09/12/2006

L'élite immigrée & ses réseaux d'influence Empty
MessageSujet: L'élite immigrée & ses réseaux d'influence   L'élite immigrée & ses réseaux d'influence Icon_minitimeMar 06 Nov 2007, 07:21

L'élite immigrée & ses réseaux d'influence Rachid11

Loin des banlieues pauvres embrasées par des émeutes il y a deux ans, des enfants d'immigrés, portés par leurs succès, tissent leurs réseaux d'influence afin de montrer que l'immigration en France n'est pas "que source de problèmes ou de violences".


Citation :
Originaires du Maghreb, d'Afrique noire ou d'Asie, ils sont hauts fonctionnaires, chefs d'entreprises, avocats, médecins ou banquiers, à l'opposé des clichés qui tendent à associer immigrés et dealers ou casseurs des cités.

L'un de leurs cercles les plus courus, le Club du XXIe siècle, compte parmi ses fondateurs la ministre de la Justice Rachida Dati et parmi ses 280 membres la benjamine du gouvernement, Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères.

Toutes deux sont devenues des symboles de l'ouverture à la diversité voulue par le président Nicolas Sarkozy, la première étant la fille d'un ouvrier marocain et la seconde d'un diplomate sénégalais.

Très sélectif, ce club refuse d'être "un tremplin" pour la promotion de tout jeune d'origine immigrée et n'ouvre ses portes qu'à ceux "qui ont réussi à briser le plafond de verre" empêchant leur ascension sociale, explique à Djamila Chekkar, consultante dans un cabinet conseil en stratégie d'information et communication de crise.

Entre autres, le Club milite pour une "représentation plus normalisante et banalisante" des immigrés, en notant qu'aujourd'hui la fiction télé en France "ne participe pas à apporter la sérénité sur la diversité". "L'arabe est dans le rôle de voyou ou de flic".

Leur souhait: que la diversité "se traduise dans les urnes" par un vote en faveur des candidats les représentant et non par des nominations dues au "fait du prince". Sa crainte: que la présence au gouvernement de Rachida Dati et de Rama Yade ne soit qu'un "simple affichage" sans lendemain.


C'est l'affirmative action à la française.

Sauf que la France n'est pas une terre d'immigration comme peut l'être les Etats-Unis. Du moins, le sentiment "pionnier" n'est pas partagé par l'ensemble de la population.

Je ne dis pas que cela ne soit pas impossible de faire en sorte que Mohammed et Jean-Claude soient un jour sur le même pied d'égalité en terme de citoyenneté mais cela sera beaucoup plus long chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'élite immigrée & ses réseaux d'influence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXPRESSION PUBLIQUE :: Archives-
Sauter vers: