EXPRESSION PUBLIQUE

Le Forum politique, libre et citoyen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s

Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Administrateur-Général en Chef
Administrateur-Général en Chef
Sir Archibald Waters

Masculin Nombre de messages : 656
Age : 45
Localité : Sochaux (25)
Date d'inscription : 09/12/2006

Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s Empty
MessageSujet: Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s   Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s Icon_minitimeMar 06 Nov 2007, 08:06

Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s Prosti10

Manifestation à Paris d'une quarantaine de prostitués, hommes et femmes, protestant contre le délit de racolage passif qui, selon eux, "criminalise et précarise".


Citation :
Sous des banderoles "Les Panthères roses, gouines, trans, pédés à l'offensive", "Fières d'être putes", ou "Nous ne sommes pas de mauvaises filles, nous avons de mauvaises lois", les prostitués ont affirmé que l'article 225-10-1 (racolage passif et actif) de la loi sur la sécurité intérieure du 18 mars 2003, n'a pas permis, selon eux, de lutter contre le proxénétisme et la traite des êtres humains.

Françoise Gil, sociologue et présidente de l'association "Femmes de droits et droits des femmes" a expliqué que l'application du délit de racolage a été le "début d'un tas d'effets pervers, comme le redoublement des agressions et l'augmentation du proxénétisme".

Au delà de la suppression de l'article sur le racolage, demandé par ailleurs dans un courrier aux parlementaires, les manifestants voulaient faire reconnaître la prostitution comme un travail "pour ceux et celles qui l'ont choisi".


On ne "choisit" pas la prostitution comme un travail. A moins d'aimer ca et devenir star du X ... et quand bien même, cela ne reste tout de même pas un plan de "carrière" bien génial.

Maintenant que certaines femmes et certains hommes choisissent de "vendre" leur corps, ca les regarde, mais ils ne constituent pas la majorité.

Une solution serait d'ouvrir les maisons closes mais l'on sait à qui profitait de tels établissements ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Racolage passif : le ras-le-bol des prostitué(e)s
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Port dosimètre passif
» Ecran dosimètre passif
» probleme dosi passif
» LE SOMMET DE KAMPALA = UNE PROMENADE ET UN LOISIR PLUTÔT QU'UNE SOLUTION AU PROBLÈME DE LA RDC
» co allaitement passif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXPRESSION PUBLIQUE :: Archives-
Sauter vers: